Abonnez-vous à notre infolettre


Ebook argent colloïdal

Formation autonomie

L’autonomie alimentaire face à la crise. Par Rebecca Jakob.

Formation autonomie face à la crise

Suivez-nous sur Facebook et notre groupe Telegram

Pierres précieuses dans les bains Wahre Lebenswerte

par | Découvrir les Produits Wahre Lebenswerte, Equilibre Acido-Basique, Produits

À propos des pierres précieuses contenues dans les sels de bain  Wahre Lebenswerte

L’effet des pierres précieuses n’est pas reconnu scientifiquement, c’est pourquoi nous renonçons à toute affirmation relative à la guérison.

Nous faisons confiance à l’utilisateur final, qui peut faire l’expérience et juger par lui-même si nos bains alcalins ont ou non un effet de soulagement, de détente et d’équilibre subtil sur le corps et l’esprit.

L’histoire

Vers la fin du dernier millénaire, les bains alcalins ont connu un véritable boom. L’effet de bien-être sur l’ensemble de l’organisme s’était répandu et avait stimulé la demande. Il n’est donc pas étonnant qu’un nombre croissant de fournisseurs se soient jetés dans l’eau froide du bain pour écumer la mousse (inexistante) du bain. Chez nous, les raisons de notre entrée sur le marché se situent à un autre niveau. Nous nous y connaissons bien en bains alcalins et définissons à bien des égards un nouveau standard. Améthyste, cristal de roche, diamant. Laissez-vous caresser par nos molécules de cristal avec la plus précieuse des pierres précieuses.

Dans toutes les cultures, le bain était un élément important de la vie et avait une signification très spécifique, dans son déroulement cyclique. Le médecin grec Asclépiade (124-60 av. J.-C.) a apporté à Rome ses connaissances sur les bains et a fondé la balnéothérapie. Lorsque nous réfléchissons à la culture du bain, l’abbé Kneipp ne peut pas manquer. La marche dans l’eau froide ou l’alternance du chaud et du froid, les jets d’eau et les enveloppements sont des moyens simples d’améliorer l’état de santé général.

La femme médecin russe Olga B. Lepeschinskaja (1871-1963) a donné le ton dans le domaine de la science médicale. Elle a expérimenté des solutions basiques/alcalines et a traité des personnes âgées avec des bains de bicarbonate de soude, afin d’améliorer leur régénération et leur état général. En 1983, Ingeborg Oetinger a réalisé un travail de pionnière sur le thème des bains de bicarbonate de soude et des bains alcalins avec son manuel, qui a finalement permis de poser les bases techniques du développement et du succès des sels de bain alcalins.